DENIS GOUGEON

DENIS GOUGEON

PARTENAIRE DE SAISON

gougeon

Né en

1951

Œuvre au programme

À l’aventure ! (1990)

Concert

11, 12 et 13 avril 2017

Prolifique et acclamé à travers le monde, Denis Gougeon est l’un des très rares compositeurs canadiens qui puisse affirmer ne vivre que de sa création. Abordant la musique en tant que guitariste autodidacte, il entame sa formation à l’École de musique et en vient à suivre des cours en privé auprès du compositeur André Prévost. Quelques années plus tard, il rejoint l’Université de Montréal, où il complète une maîtrise sous la supervision du compositeur Serge Garant, l’un de ses modèles.

La carrière de Denis Gougeon est jalonnée de collaborations fructueuses et durables. En plus du poste de professeur qu’il occupe depuis 2001 à l’Université de Montréal, il a signé une dizaine de collaborations avec le réputé metteur en scène Denis Marleau, fondateur de la compagnie Théâtre UBU, de même qu’avec les plus importants ensembles du Québec et du Canada : parmi eux, le Nouvel Ensemble Moderne (NEM), l’Esprit Orchestra de Toronto et la Société de musique contemporaine du Québec (SMCQ), qui lui consacra une année hommage au cours de la saison 2013-2014. À l’étranger, plusieurs ensembles interprètent aussi régulièrement la musique de Denis Gougeon. En 2010, son œuvre Toy (Music Box) lui a par ailleurs valu le grand prix du Concours international du Festival Présences qui s’est tenu à Shanghaï, venant en cela consacrer une carrière déjà saluée par de nombreuses récompenses et distinctions. Entre 1989 et 1992, Gougeon était le tout premier musicien à occuper le poste de compositeur en résidence à l’OSM.

Le catalogue de Denis Gougeon compte aujourd’hui plus d’une centaine d’œuvres, destinées tant aux grands orchestres qu’aux petites formations instrumentales. Éminemment narrative, sa musique invite l’auditeur au voyage. Dans ses vastes toiles sonores, Gougeon peint au moyen d’une palette de timbres qui intègre certains instruments peu communs dans nos orchestres traditionnels, tel qu’en témoigne son utilisation du dizi, une flûte traditionnelle chinoise en bambou, dans Toy (Music Box).

Gougeon a déjà signé plus d’une trentaine d’opus au moment où il compose À l’aventure ! (1990), en une douzaine de jours tout au plus. Créée le 1 novembre 1990 par l’Orchestre métropolitain, sous la direction de Walter Boudreau, cette œuvre était alors donnée en ouverture du festival Montréal Musique Actuelle/New Music America. Charles Dutoit et l’OSM l’ont ensuite interprété lors de leur tournée sud-américaine au printemps 1991. Avec cette pièce, le compositeur a remporté le premier prix du tout premier concours de composition organisé par la SOCAN.

À l’aventure ! s’approche de la forme rhapsodique, à la manière des poèmes symphoniques de Liszt. Sa forme libre se moule à la succession d’une série de scènes variées, tantôt enlevantes par leurs rythmes frénétiques, tantôt mystérieuses en raison de modes harmoniques et de couleurs instrumentales habilement combinées. Chaque tableau contraste avec le précédent, livrant un univers aux atmosphères variées. L’œuvre devient ainsi, au final, cet engin dans lequel le mélomane monte pour un merveilleux voyage autour du monde de Denis Gougeon.

Notes de Gougeon au sujet de À l’aventure ! :

« À l’aventure ! est écrite pour grand orchestre en un seul mouvement comportant toutefois des sections très contrastées. Quand on part à l’aventure, c’est pour découvrir. Et la forme que prend cette aventure évolue au fur et à mesure qu’elle prend conscience d’elle-même. Ainsi en est-il de cette pièce où le déroulement est fonction de l’idée de départ, sans qu’une forme prédéterminée ne vienne lui imposer un carcan. Conséquemment, l’inattendu et la surprise sont des éléments de structure essentiels à la personnalité de l’œuvre. Même la fin n’en est pas une, car là aussi j’ai voulu laisser l’auditeur dans une position d’attente, de déséquilibre. 

Par son esprit, À l’aventure ! propose une odyssée dans des espaces intérieurs où je cherche à faire voyager l’auditeur; car toute émotion est mouvement, tout mouvement est vie et toute vie comporte des risques, qui engendrent des émotions. »

– Notes de Denis Gougeon, tirées de la partition de l’œuvre.

Vidéos

Dans le cadre de l’année hommage qu’elle consacrait à Denis Gougeon en 2013, la SMCQ a produit ce court documentaire dans lequel le compositeur relate son parcours et nous parle de sa démarche.

Enregistrements

Bouliane, Gougeon, Rea. Montréal, ATMA Classique, 2012. (ACD 22395)

Gougeon : Musique pour le Théâtre UBU. Montréal, Analekta, 2000. (AN 29805)

La cigale et les violons : Les plus belles fables de Jean de la Fontaine. Montréal, ATMA Classique, 2014. (ACD 22693)

Musique de Denis Gougeon : À l’aventure !. Toronto, Centredisques, 2006. (CMC-CD 11506)

Littérature

DÉCARY, Marie, et Élisabeth Eudes-Pascal. À l’aventure… avec Denis Gougeon ! Montréal, Société de musique contemporaine du Québec, 2013.

GOLDMAN, Jonathan (dir.). Circuit, musiques contemporaines, « Denis Gougeon en six thèmes », vol. 24, n° 1, 2014.

GOUGEON, Denis, et Gilles Vigneault. Le piano muet. Montréal, Fides, 2002. Contient un disque audio.