Participez

Pour participer

PARTENAIRE DE SAISON

Mot du président

Cher(e)s ami(e)s du Concours OSM Manuvie,

Accepter de présider aux destinées du Concours OSM Manuvie, c’est se retrouver au centre d’une très importante activité musicale et pédagogique au Canada. Ce qui impressionne, de prime abord, c’est de parcourir la liste des gagnants et d’y découvrir, années après années, le « who’s who » de la musique canadienne. Tous ces musiciens qui font maintenant de grandes carrières ont été jeunes, anxieux, nerveux, mais leur musicalité, leur motivation, leur travail et, le coup de pouce de notre Concours, ont permis que s’épanouisse leur talent.
En s’approchant un peu plus de la logistique du Concours, on reconnaît rapidement les ingrédients de son succès : des musiciens et des juges attentifs et compétents, des professionnels aguerris et dédiés, des partenaires externes enthousiastes ainsi que des bénévoles impliqués et amoureux de leur concours. C’est sur ces bases solides et enracinées que nous allons continuer à développer notre Concours, afin de le rendre encore plus attrayant pour les jeunes musiciens canadiens et accroître sa notoriété internationale.
Je nous souhaite à tous et toutes un excellent concours 2015 !

Pierre Goulet

Sincèrement, Pierre A. Goulet
Président, Concours OSM Manuvie

Édition 2016

Du 22 au 26 novembre 2016

ORGUE & CORDES

CATÉGORIES :
Orgue : Concurrents âgés de 32 ans et moins au 1er décembre 2016
Violon classe B : Concurrents âgés de 17 ans et moins au 1er décembre 2016
Violon classe A : Concurrents âgés de 18 à 25 ans au 1er décembre 2016

RÉPERTOIRE :
IMPORTANT :
• Le Concours comprend trois épreuves : préliminaire, demi-finale et finale. Le candidat ne peut présenter une même œuvre lors de deux épreuves différentes.
• Nous demandons aux candidats de porter une attention particulière à la composition et à l’équilibre de leur programme, lequel doit bien mettre en valeur leurs compétences techniques et artistiques et proposer des œuvres d’esthétiques ou d’époques différentes.
• Les extraits d’œuvres tels qu’établis selon la tradition usuelle sont permis (ex: mouvements). Les candidats doivent soumettre l’éventuel extrait pour approbation par le Comité du Concours OSM Manuvie.
• Veuillez noter que la qualité de l’enregistrement pourra influencer la décision du jury. Il est recommandé au candidat d’enregistrer avec les ressources humaines et techniques du plus haut niveau disponibles afin de soumettre un enregistrement de bonne qualité. Aucun enregistrement avec accompagnement d’orchestre ne sera admissible.

Informations d’intérêt pour les organistes :
• Les candidats en orgue peuvent consulter la liste des jeux de l’orgue de l’Église Saint-Jean-Baptiste et ceux du Grand Orgue Pierre-Béique ici :http://www.musiqueorguequebec.ca/orgues/quebec/sjbaptistem.html
http://eglisestjeanbaptiste.com/orgues.php
http://www.osm.ca/fr/decouvrez-losm/grand-orgue-pierre-beique
• Mémoires disponibles pour le Grand Orgue Pierre-Béique : les demi-finalistes auront accès à cinq niveaux de mémoire comprenant chacun 10 mémoires.

CORDES – Classe A (de 18 à 25 ans au 1er décembre 2016)

 

VIOLON A

Préliminaire : audition par enregistrement vidéo

  • J. S. Bach : soit un Adagio et fugue extraits d’une sonate pour violon seul, ou 2 mouvements contrastants d’une Partita, ou bien la Chaconne extraite de la Partita no 2;
  • Paganini : un Caprice au choix du candidat;
  • Le premier mouvement d’un concerto classique : Mozart, Beethoven ou Haydn (no 1 en do majeur), différent de celui choisi pour la finale.

Demi-finale (Minimum 30 minutes / maximum 40 minutes)

  • Une sonate au choix du candidat de l’un des compositeurs suivants : Beethoven, Brahms, Debussy, Fauré, Franck, Mozart, Prokofiev, Schubert, Schumann, R. Strauss ou Walton;
  • Une œuvre au choix du candidat d’un siècle différent de celui de la sonate choisie au numéro 1 de la demi-finale;
  • Une œuvre canadienne imposée : œuvre commandée par le Concours OSM Manuvie au compositeur Éric Champagne (durée de 5 à 7 minutes). La partition sera disponible en août 2016 par le Centre de musique canadienne (veuillez en faire la demande àatelier@centremusique.ca).

Finale

Un concerto ou une œuvre orchestrale de la liste suivante : J. S. Bach (la mineur ou mi majeur), Barber, Bartók, Beethoven, Brahms, Bruch, Chostakovitch (op. 99 ou 129), Dvořák, Elgar, Glazounov, Haydn (no 1 en do majeur), Khatchatourian, Korngold, Lalo (fa majeur ou Symphonie espagnole), Mendelssohn, Paganini (no 1 en ré majeur), Prokofiev (no 1 ou no 2), Saint-Saëns (no 3 en si mineur), Sibelius, Spohr (no 8 en la mineur, op. 47, « Gesangsszene »), Stravinsky, Tchaïkovski, Vieuxtemps (op. 31 ou 37), Wieniawski (no  1 ou no 2).

 

ALTO A

Préliminaire : audition par enregistrement vidéo

  • J. S. Bach : deux mouvements contrastants d’une Suite, d’une Partita ou un Adagio et fugue d’une sonate pour alto seul;
  • Un mouvement d’une Suite solo, Étude de concert ou Caprice (19e ou 20e siècle);
  • Un premier mouvement d’un concerto classique différent de celui choisi pour la finale.

Demi-finale (Minimum 30 minutes / maximum 40 minutes)

  • L’une des pièces suivantes :
  • Schumann : Märchenbilder, op. 113
  • Brahms : Sonate pour clarinette, op. 120, no 1 ou no 2 (arr. pour alto et piano)
  • Bruch : Romance pour alto et orchestre en fa majeur, op. 85 (arr. pour alto et piano)
  • Paganini : Sonata per la Grand Viola e Orchestra, op. 35 (arr. pour alto et piano)
  • Chostakovitch : Sonate pour violon alto et piano, op. 147
  • Où l’équivalent sur approbation du Comité du Concours
  • Une œuvre au choix du candidat d’un siècle différent de l’œuvre choisie au numéro 1 de la demi-finale;
  • Une œuvre canadienne imposée : œuvre commandée par le Concours OSM Manuvie au compositeur Éric Champagne (durée de 5 à 7 minutes). La partition sera disponible en août 2016 par le Centre de musique canadienne (veuillez en faire la demande à atelier@centremusique.ca).

Finale

Un concerto ou une œuvre orchestrale de la liste suivante : Bartók, Hindemith (Der Schwanendreher), Hoffmeister, Milhaud, Schnittke, Stamitz, Walton.

 

VIOLONCELLE A

Préliminaire : audition par enregistrement vidéo

  • J. S. Bach : deux mouvements contrastants d’une Suite pour violoncelle seul;
  • Une étude de concert ou un mouvement d’une œuvre soliste virtuose (19e ou 20e siècle);
  • Un premier mouvement d’un concerto classique différent de celui choisi pour la finale.

 

Demi-finale (Minimum 30 minutes / maximum 40 minutes)

  • Une sonate du 20e siècle de l’un des compositeurs suivants : Chostakovitch, Britten, Barber, Prokofiev, Poulenc, Debussy ou l’équivalent sur approbation du Comité du Concours;
  • Une œuvre au choix du candidat (19e siècle);
  • Une œuvre canadienne imposée : œuvre commandée par le Concours OSM Manuvie au compositeur Éric Champagne (durée de 5 à 7 minutes). La partition sera disponible en août 2016 par le Centre de musique canadienne (veuillez en faire la demande à atelier@centremusique.ca).

Finale

Un concerto choisi dans la liste suivante : Chostakovitch (no 1 ou no 2), Dvořák, Elgar, Haydn (no 1 en ré majeur ou no 2 en do majeur), Lalo, Prokofiev (Symphonie concertante, op. 125), Saint-Saëns, Schumann, Tchaïkovski (Variations sur un thème rococo), Walton.

 

CONTREBASSE A

Préliminaire : audition par enregistrement vidéo

  • J. S. Bach : deux mouvements contrastants d’une Suite pour violoncelle seul;
  • Bottesini : n’importe quelle pièce pour contrebasse et piano (sauf le Concerto no 1 en fa dièse mineur, le Concerto no 2 en si mineur ou Allegro di Concerto « Alla Mendelssohn »).
  • Un premier mouvement de l’un des concertos suivants (différent de celui choisi pour la finale) :
  • Vanhal : Concerto en ré majeur (cadence de Heinz Karl Gruber)
  • Hoffmeister : Concerto en ré majeur
  • Sperger : Concerto no 15 en ré majeur
  • Sperger : Sonate si mineur, T36
  • Sperger : Sonate en ré majeur, T40

Demi-finale (Minimum 30 minutes / maximum 40 minutes)

  • L’une des pièces suivantes :
  • Glière : Quatre pièces
  • Hindemith : Sonate
  • Misek : Sonate no 2 en mi mineur, op. 6 ou Sonate no 3 en fa majeur, op. 7
  • Montag : Sonate en mi mineur
  • Ou l’équivalent sur approbation du Comité du Concours
  • Une œuvre au choix du candidat, contrastant avec celle choisie au numéro 1  de la demi-finale
  • Une œuvre canadienne imposée : œuvre commandée par le Concours OSM Manuvie au compositeur Éric Champagne (durée de 5 à 7 minutes). La partition sera disponible en août 2016 par le Centre de musique canadienne (veuillez en faire la demande à atelier@centremusique.ca).

Finale

Un concerto choisi dans la liste suivante : Bottesini (Concerto no 1 en fa dièse mineur ou no 2 en si mineur), Dittersdorf (Concerto en mi majeur, cadence de Heinz Karl Gruber), Koussevitzky (Concerto en fa dièse mineur), Proto (Carmen Fantasy), Sperger (Concerto no 15 en ré majeur), Tubin (Concerto pour contrebasse), Vanhal (Concerto en ré majeur, cadence de Heinz Karl Gruber).

 

Classe B : 17 ans ou moins au 1er décembre 2016

 

VIOLON B

Préliminaire : audition par enregistrement vidéo

  • J. S. Bach : soit un Adagio et fugue extraits d’une sonate pour violon seul, ou 2 mouvements contrastants d’une Partita, ou bien la Chaconne extraite de la Partita no 2;
  • Paganini : un Caprice au choix du candidat ou une œuvre virtuose équivalente d’un autre compositeur sur approbation du Comité du Concours;
  • Le premier mouvement d’un concerto classique : Mozart, Beethoven ou Haydn (no 1 en do majeur), différent de celui choisi pour la finale.

Demi-finale (Minimum 30 minutes / maximum 40 minutes)

  • Une sonate au choix du candidat de l’un des compositeurs suivants : Beethoven, Brahms, Debussy, Fauré, Franck, Mozart, Prokofiev, Schubert,  Schumann, R. Strauss ou Walton;
  • Une œuvre au choix du candidat d’un siècle différent de celui de la sonate choisie au numéro 1 de la demi-finale;
  • Une œuvre canadienne imposée :  œuvre commandée par le Concours OSM Manuvie au compositeur Éric Champagne (durée de 5 à 7 minutes). La partition sera disponible en août 2016 par le Centre de musique canadienne (veuillez en faire la demande à atelier@centremusique.ca).

Finale

Un concerto ou une œuvre orchestrale de la liste suivante : Bach (la mineur ou mi majeur), Barber, Bartók, Beethoven, Brahms, Bruch, Chostakovitch (op. 99 ou 129), Dvořák, Elgar, Glazounov, Haydn (no 1 en do majeur), Khatchatourian, Korngold, Lalo (fa majeur ou Symphonie espagnole), Mendelssohn, Paganini (no 1 en ré majeur), Prokofiev (no 1 ou no 2), Saint-Saëns (no 3 en si mineur), Sibelius, Spohr (no 8 en la mineur, op. 47, « Gesangsszene », Stravinsky, Tchaïkovski, Vieuxtemps (op. 31 ou 37), Wieniawski (no 1 ou no 2).

 

ALTO B

Préliminaire : audition par enregistrement vidéo

  • J. S. Bach : deux mouvements contrastants d’une Suite, d’une Partita ou un Adagio et fugue d’une sonate pour alto seul;
  •  Un mouvement d’une Suite solo, Étude de concert ou Caprice (19e ou 20e siècle);
  • Un premier mouvement d’un concerto classique différent de celui choisi pour la finale.

Demi-finale (Minimum 30 minutes / maximum 40 minutes)

  • L’une des pièces suivantes :
  • Schumann : Märchenbilder, op. 113
  • Brahms : Sonate pour clarinette, op. 120, no 1 ou no 2 (arr. pour alto et piano)
  • Bruch : Romance pour alto et orchestre en fa majeur, op. 85 (arr. pour alto et piano)
  • Paganini : Sonata per la Gran Viola e Orchestra, op. 35 (arr. pour alto et piano)
  • Chostakovitch : Sonate pour violon alto et piano, op. 147
  • Ou l’équivalent sur approbation du Comité du Concours
  • Une œuvre au choix du candidat d’un siècle différent de l’œuvre décrite en 1 de la demi-finale;
  • Une œuvre canadienne imposée : œuvre commandée par le Concours OSM Manuvie au compositeur Éric Champagne (durée de 5 à 7 minutes). La partition sera disponible en août 2016 par le Centre de musique canadienne (veuillez en faire la demande à atelier@centremusique.ca)

Finale

Un concerto ou une œuvre orchestrale de la liste suivante : Bartók, Hindemith (Der Schwanendreher), Hoffmeister, Milhaud, Schnittke, Stamitz, Walton.
VIOLONCELLE B

Préliminaire : audition par enregistrement vidéo

  • J. S. Bach : deux mouvements contrastants d’une Suite pour violoncelle seul;
  • Une étude de concert ou un mouvement d’une œuvre soliste virtuose (19e ou 20e siècle);
  • Un premier mouvement d’un concerto classique différent de celui choisi pour la finale.

Demi-finale (Minimum 30 minutes / maximum 40 minutes)

  • Une sonate du 20e siècle de l’un des compositeurs suivants : Chostakovitch, Britten, Barber, Prokofiev, Poulenc, Debussy ou l’équivalent sur approbation du Comité du Concours;
  • Une œuvre au choix du candidat (19e siècle);
  • Une œuvre canadienne imposée : œuvre commandée par le Concours OSM Manuvie au compositeur Éric Champagne (durée de 5 à 7 minutes). La partition sera disponible en août 2016 par le Centre de musique canadienne (veuillez en faire la demande à atelier@centremusique.ca).

Finale

Un concerto choisi dans la liste suivante : Chostakovitch (no 1 ou no 2), Dvořák, Elgar, Haydn (no 1 en ré majeur ou no 2 en do majeur), Lalo, Prokofiev (Symphonie concertante, op. 125), Saint-Saëns, Schumann, Tchaïkovski (Variations sur un thème rococo), Walton.

 

CONTREBASSE B

Préliminaire : audition par enregistrement vidéo

  • J. S. Bach : un mouvement d’une Suite pour violoncelle seul;
  • Bottesini : n’importe quelle pièce pour contrebasse et piano (sauf le Concerto no 1 en fa dièse mineur, le Concerto no 2 en si mineur ou l’Allegro di Concerto « Alla Mendelssohn »).
  • Un premier mouvement de l’un des concertos suivants (différent de celui choisi pour la finale) :
  • Vanhal : Concerto en ré majeur (cadence de Heinz Karl Gruber)
  • Hoffmeister : Concerto en ré majeur
  • Sperger : Concerto no 15 en ré majeur
  • Sperger : Sonate si mineur, T36
  • Sperger : Sonate en ré majeur, T40

Demi-finale (Minimum 30 minutes / maximum 40 minutes)

  • L’une des pièces suivantes :
  • Glière : Quatre pièces
  • Hindemith : Sonate
  • Misek : Sonata no 2 en mi mineur or Sonata no 3 en fa majeur
  • Montag : Sonata en mi mineur
  • Ou l’équivalent sur approbation du Comité du Concours
  • Une œuvre au choix du candidat, contrastant avec celle choisie au numéro 1 de la demi-finale;
  • Une œuvre canadienne imposée : œuvre commandée par le Concours OSM Manuvie au compositeur Éric Champagne (durée de 5 à 7 minutes). La partition sera disponible en août 2016 par le Centre de musique canadienne (veuillez en faire la demande à atelier@centremusique.ca).

Finale

Un concerto choisi dans la liste suivante : Bottesini (Concerto no 1 en fa dièse mineur ou no 2 en si mineur), Dittersdorf (Concerto en mi majeur, cadence de Heinz Karl Gruber), Koussevitzky (Concerto en fa dièse mineur), Proto (Carmen Fantasy), Sperger (Concerto no 15 en ré majeur), Tubin (Concerto pour contrebasse), Vanhal (Concerto en ré majeur, cadence de Heinz Karl Gruber).

 

ORGUE

Préliminaire : audition par enregistrement audio et vidéo

  • J. S. Bach : deux mouvements contrastants d’une Sonate en trio parmi :
  • BWV 525 en mi bémol majeur
  • BWV 528 en mi mineur
  • BWV 529 en do majeur
  • Une œuvre au choix parmi :
  • Vierne : Adagio de la Symphonie n° 3, op. 28
  • Widor : Andante sostenuto de la Symphonie gothique, op. 70
  • J. Alain : une œuvre au choix parmi :
  • Litanies
  • Intermezzo
  • Deuxième Fantaisie

Demi-finale (Minimum 30 minutes / maximum 40 minutes)

  • J. S. Bach : un grand diptyque au choix :
  • Fantaisie et fugue en do mineur, BWV 537
  • Toccata et fugue en ré mineur, « Dorienne », BWV 538
  • Fantaisie et fugue en sol mineur, BWV 542
  • Prélude et fugue en la mineur, BWV 543
  • César Franck : une œuvre au choix parmi :
  • Prélude, fugue et variation, opus 18
  • Trois pièces pour grand orgue (extrait) : « Pièce héroïque »
  • Choral no 3 en la mineur, FWV 40
  • Duruflé : Scherzo, op. 2
  • Messiaen : L’ascension (extrait) : « Transports de Joie »
  • Œuvre canadienne imposée :
    Raymond Daveluy : Épilogue sur « Nun danket » et « Ballerma ». La partition est disponible chez l’éditeur Opus II (veuillez en faire la demande à opustwo@on.aibn.com).

Finale

  • Un extrait de 5 à 7 minutes d’une œuvre au choix du candidat parmi les suivantes, joué avec accompagnement de piano. L’extrait à interpréter sera déterminé par le jury et annoncé aux demi-finalistes au plus tard le 22 novembre 2016.*
  • Barber : Toccata Festiva, op. 36
  • Copland : Symphonie pour orgue et orchestre
  • Dupré : Concerto pour orgue en mi mineur
  • Dupré : Symphonie en sol mineur
  • Escaich : Concerto pour orgue no 1
  • Escaich : Concerto pour orgue no 2
  • Jacques Hétu : Concerto pour orgue, op, 68
  • Poulenc : Concerto pour orgue en sol mineur
  • Deux œuvres pour orgue seul répondant à ces critères :
  • Une œuvre au choix de 1850 à 1915
  • Une œuvre au choix de 1915 à aujourd’hui

Les œuvres doivent présenter des esthétiques contrastantes et devront être acceptées préalablement par le jury (durée totale pour les deux œuvres au choix : minimum 25 minutes/maximum 30 minutes).

*Le lauréat du Grand Prix OSM Manuvie sera invité comme soliste avec l’Orchestre symphonique de Montréal, le 22 février 2017 sous la direction de Vasily Petrenko à la Maison symphonique de Montréal. Si le lauréat est un organiste, l’œuvre sera celle dont un extrait est imposé à l’épreuve finale. Le lauréat en orgue devra interpréter l’œuvre complète devant des membres du Comité du Concours, au plus tard un mois avant la date du concert avec orchestre afin de confirmer sa participation.

Faits saillants

• Créé en 1940
• Concours national, depuis 1963
• S’adresse à l’ensemble des familles de l’orchestre et au chant, en alternance :
• 2013 : cordes et harpe
• 2014 : bois, cuivres et chant
• 2015 : piano et percussions
• 2016 : cordes et orgue

Le Concours OSM Manuvie  est le seul concours à offrir à ses récipiendaires quatre catégories de prix :

• des bourses en argent
• des bourses de formation dans les plus grandes académies estivales canadiennes
• un enregistrement dans un studio professionnel
• des occasions de se produire à travers le Canada, notamment avec l’Orchestre symphonique de Montréal.

Tremplin important pour les jeunes artistes canadiens désirant participer à des compétitions internationales.

Parmi ses 300 lauréats, on retrouve :
Jan Lisiecki (piano-2009), artiste signé par Deutsche Grammophon pour l’enregistrement de cinq CD
Andrew Wan (violon-2007), violon solo de l’OSM
James Ehnes (violon-1992)
Karina Gauvin (chant -1987) / soprano
Louis Lortie (piano-1972)
Angela Hewitt (piano-1969)
André Laplante (piano-1968)
Janina Fialkowska (piano-1967)
Joseph Rouleau (chant -1949) / basse
Léopold Simoneau (chant -1944) / ténor

Parmi les anciens membres du jury, on retrouve :
Kent Nagano, directeur musical et chef principal de l’OSM depuis 2006
Charles Dutoit, directeur musical et chef principal de l’OSM (1977-2002)
Salvatore Accardo, violoniste
Jean-Efflam Bavouzet, pianiste de concert
Michel Béroff, pianiste
Earl Blackburn, Vice-président sénior (Opus 3 Artists)
Jean-Pierre Brossmann, Directeur général du Théâtre du Châtelet (1998 – 2006)
Grace Bumbry, soprano
Alan Fletcher, président et directeur exécutif de l’Aspen Music Festival and School
Xavier de Maistre, harpiste de concert
Henry Fogel, Président de l’Orchestre symphonique de Chicago (1985-2003)
Lawrence Foster, chef et directeur musical de l’Opéra et Orchestre National de Montpellier Languedoc-Roussillon
Ida Haendel, violoniste
Charles Hamlen, Président de IMG
Welz Kauffman, Président et chef des opérations du Festival de Ravinia, Chicago
Mr. Jeffrey Khaner, Flûte solo de l’orchestre symphonique de Philadelphie
Ralph Henry Kirshbaum, violoncelliste
André Laplante, pianiste
Sid McLauchlan, producteur à la Deutsche Grammophon
Mervon Mehta, directeur exécutif du secteur Performing Arts, Royal Conservatory de Toronto
Matthias Naske, directeur artistique du Wiener Konzerthaus
Benjamin Pasternack, pianiste, Peabody Institute, John Hopkins University
Régis Pasquier, violoniste
Françoise Pollet, soprano
Renata Scotto, soprano
Barry Shiffman, directeur des programmes musicaux du Centre Banff et doyen associé de l’École Glenn Gould et du Conservatoire royal de musique de Toronto
Bramwell Tovey, directeur musical de l’orchestre symphonique de Vancouver
Tsuyoshi Tsutsumi, violoncelliste
Matías Tarnopolsky, directeur de l’administration et de la programmation du Cal Performances, Université de Californie, Berkeley.

RÈGLEMENT

Le Concours OSM Manuvie se réserve le droit de changer le texte du règlement à tout moment et sans avis préalable.

A. CONDITIONS GÉNÉRALES

  • Le Concours est ouvert à tout citoyen canadien ou résident permanent du Canada.
  • Le Concours n’est pas ouvert aux lauréats d’un Grand Prix du Concours OSM Manuvie (anciennement OSM Standard Life) d’une édition antérieure.
  • Le candidat accepte, par son inscription, de se soumettre à toutes les conditions du Concours ainsi qu’aux décisions du comité et du jury du Concours qui seront finales et sans appel.
  • Le candidat qui ne respecterait pas un des règlements du Concours s’expose à une disqualification sans appel.

B. INSCRIPTION

Attention : date limite d’inscription devancée

Le formulaire d’inscription en ligne ainsi que les compléments d’inscription devront être envoyés à l’OSM au plus tard le 13 mai 2016. Tout dossier incomplet sera rejeté.

Outre le formulaire d’inscription, le dossier doit inclure :

  • Un droit d’inscription de cent soixante dollars canadiens (160 $ CA), non-remboursable et payable par carte de crédit (veuillez suivre la procédure présentée dans le formulaire d’inscription);
  • L’enregistrement pour l’épreuve préliminaire;
  • La liste complète du répertoire et du minutage des œuvres soumises pour les trois épreuves du Concours;
  • Un curriculum vitae (études, professeurs, diplômes, prix, expérience professionnelle);
  • Une photo gros plan de visage en haute résolution (minimum 300 DPI), environ 15 cm X 20 cm, au format .JPEG. Les photos prises avec un cellulaire ou une webcam ne seront pas acceptées;

Il n’est pas nécessaire de soumettre une preuve de citoyenneté canadienne ou de résidence permanente dès l’envoi du dossier d’inscription, toutefois ce document sera demandé aux candidats retenus pour la demi-finale.

Enregistrement pour l’épreuve préliminaire en cordes :

  • Un enregistrement vidéo de haute qualité de l’épreuve préliminaire, filmé avec une seule caméra (veuillez suivre la procédure proposée dans le formulaire d’inscription). Il est permis d’enregistrer en des prises distinctes les différentes œuvres requises, mais l’enregistrement de chaque œuvre doit être réalisé sans montage. La qualité de l’enregistrement soumis pourra influencer la décision du jury. Il est recommandé au candidat d’utiliser les ressources humaines et techniques du plus haut niveau disponibles afin de soumettre un enregistrement sonore de bonne qualité. Aucun enregistrement avec accompagnement d’orchestre ne sera admissible.

Enregistrement pour l’épreuve préliminaire en orgue :

  • Un enregistrement audio ainsi qu’un enregistrement vidéo de haute qualité de l’épreuve préliminaire,  filmé avec une seule caméra (veuillez suivre la procédure proposée dans le formulaire d’inscription). Il est permis d’enregistrer en des prises distinctes les différentes œuvres requises, mais l’enregistrement de chaque œuvre doit être réalisé sans montage. La qualité de l’enregistrement soumis pourra influencer la décision du jury. Il est recommandé au candidat d’utiliser les ressources humaines et techniques du plus haut niveau disponibles afin de soumettre un enregistrement sonore de bonne qualité. Aucun enregistrement avec accompagnement d’orchestre ne sera admissible.

 

C. ÉPREUVES ET DÉROULEMENT

  • Le Concours comprend trois épreuves : préliminaire, demi-finale et finale. Le candidat ne peut présenter une même œuvre lors de deux épreuves différentes.
  • Les épreuves demi-finales et finales sont ouvertes au public.
  • Le candidat admis à une demi-finale se verra attribuer un ordre de passage par tirage au sort; cet ordre de passage sera également valable pour l’épreuve finale, le cas échéant.
  • Le candidat a le choix d’exécuter ou non les reprises d’une œuvre. Il doit cependant en tenir compte lors du minutage de son programme.
  • Le candidat pourra déterminer l’ordre de son programme pour la demi-finale et devra en aviser le Comité du Concours au plus tard 24 heures avant sa prestation.
  • Le candidat doit envisager sa prestation lors de la demi-finale comme un récital ou un concert et composer son programme afin de bien mettre en valeur ses compétences techniques et artistiques. Il doit proposer des œuvres d’esthétiques ou d’époques différentes, suivant les instructions du répertoire. Le jury tiendra compte de chaque prestation dans son ensemble ainsi que de la construction équilibrée du programme.
  • Toute œuvre équivalente doit être soumise au comité du Concours et approuvée par celui-ci.
  • Mémorisation :
  • Orgue : la mémorisation est suggérée aux concurrents pour la demi-finale et la finale, mais n’est pas obligatoire.
  • Cordes : la mémorisation de deux œuvres est obligatoire pour la demi-finale. L’œuvre concertante de la finale doit être interprétée de mémoire.
  • Le demi-finaliste pourra sortir de scène une seule fois au cours de la demi-finale, en respectant strictement la durée maximale accordée à cette épreuve.
  • L’audition d’une pièce peut être interrompue à la discrétion du jury.
  • Chaque demi-finaliste doit fournir aux juges des exemplaires reliés de chacune de ses partitions avant les épreuves, excluant les œuvres canadiennes imposées. Il faut prévoir trois (3) exemplaires pour la demi-finale et cinq (5) exemplaires pour la finale. Les partitions doivent être présentées dans l’ordre d’interprétation des œuvres et être reliées ou placées dans un cahier. Les trombones et agrafes ne sont pas acceptés.
  • Le lauréat du Grand Prix OSM Manuvie sera invité comme soliste avec l’Orchestre symphonique de Montréal, le 22 février 2017 sous la direction de Vasily Petrenko à la Maison symphonique de Montréal. Si le lauréat est un cordiste, l’œuvre interprétée lors de ce concert sera le concerto présenté en épreuve finale. Si le lauréat est un organiste, l’œuvre sera celle dont un extrait est imposé à l’épreuve finale. Le lauréat en orgue devra interpréter l’œuvre complète devant des membres du Comité du Concours, au plus tard un mois avant la date du concert avec orchestre afin de confirmer sa participation.

D. CESSION DE DROITS

  • Le candidat est tenu de libérer, en faveur du Concours OSM Manuvie, tous les droits de captation, de diffusion et d’enregistrement de tout ordre ainsi que les droit de suite de ses prestations pendant le Concours et ce, pour une période de cinquante ans à compter de la date des prestations.
  • En complétant le formulaire officiel d’inscription, le candidat consent à des utilisations ultérieures de l’enregistrement de ses prestations pendant le Concours.

E. PROMOTION

  • Le candidat autorise l’Orchestre à utiliser son nom et sa photo qui serviront à faire toute annonce, publicité ou promotion que ce dernier jugera à propos. Tout matériel devra être libre de droit.
  • Le candidat s’engage à demeurer disponible pour rencontrer les commanditaires, partenaires ou administrateurs du Concours après les représentations que l’Orchestre jugera à propos.
  • Le candidat accordera des entrevues avec des médias sélectionnés par l’Orchestre afin de faire la promotion du Concours. Ces médias pourront faire partie de la presse écrite, radio, télévisuelle ou électronique. Les entrevues pourront avoir lieu par téléphone durant les semaines précédant le Concours, en personne lors du séjour du candidat à Montréal ou après le Concours.
  • Le candidat acceptera de se faire brièvement photographier ou de participer à une brève capsule vidéo filmée par l’équipe des relations publiques de l’Orchestre avant ou après sa prestation lors du Concours.
  • Le candidat acceptera de fournir un court témoignage verbal ou écrit de son expérience au Concours et/ou à la Maison symphonique de Montréal, après le Concours.
  • Les photos, vidéos, entrevues et témoignages pourront être diffusés par l’Orchestre sur ses différentes plateformes de communication (site Internet, réseaux sociaux, infolettre, outils promotionnels et programmes de concerts).

F. PIANISTES OFFICIELS

  • Le candidat qui le désire pourra être accompagné par un pianiste officiel du Concours OSM Manuvie.
  • Pour les candidats en cordes, chaque pianiste attitré offrira deux (2) heures de répétition à chaque demi-finaliste en plus de l’accompagnement lors des prestations devant le jury. Si le candidat accède à la finale, l’accompagnateur officiel lui accordera deux (2) heures additionnelles de répétition en plus de l’accompagnement lors des prestations devant le jury.
  • Pour les candidats en orgue, chaque pianiste attitré offrira une (1) heure de répétition à chaque finaliste en plus de l’accompagnement lors des prestations devant le jury.
  • Le choix et l’attribution du pianiste officiel est fait par le Concours. Un pianiste officiel ne peut accompagner un candidat à titre privé.
  • Tout temps de répétition supplémentaire est aux frais du candidat.
  • Un candidat est libre de se présenter avec son propre accompagnateur, à ses frais.

 

G. HÉBERGEMENT

  • Le comité des bénévoles de l’OSM offre l’hébergement en famille d’accueil aux candidats qui habitent à l’extérieur de Montréal et qui en font la demande au moment de l’inscription. L’hébergement n’est pas offert à l’entourage du candidat.
  • Sur demande, un demi-finaliste pourra obtenir une liste d’hôtels offrant des tarifs préférentiels au centre-ville de Montréal. Le candidat qui choisira ce mode d’hébergement en assumera tous les frais. Les frais de séjour de toute personne accompagnant le demi-finaliste ne seront pas assumés par le Concours.

H. ENGAGEMENT DU CANDIDAT

  • Le candidat s’engage à être libre de toute activité professionnelle et académique, sauf celles reliées au Concours, pour toute la durée de celui-ci, soit du 22 au 27 novembre 2016 inclusivement.
  • Le candidat doit être présent au lancement du Concours, le 22 novembre, ainsi qu’au dévoilement des finalistes de sa catégorie et à la cérémonie de remise des prix, le 26 novembre 2016. Une activité de clôture en présence des mentors, des membres du jury et de l’équipe du Concours est également prévue dimanche le 27 novembre 2016.
  • Une tenue de ville soignée est de rigueur pour tous les évènements officiels du Concours de même que pour les prestations données devant le public.
  • Pour toute la durée du Concours, tout contact direct ou indirect avec les membres du jury est interdit, sauf pour les demi-finalistes qui n’accèdent pas aux finales.
  • Le récipiendaire du Grand Prix OSM Manuvie ou d’un premier prix s’engage à mentionner ce prix dans ses outils promotionnels (biographie, site web, etc.) et à s’assurer de la mention dudit prix dans les documents promotionnels (programmes de concert, site web, livret de disque, etc.) de diffuseurs et producteurs éventuels et ce, pour une période de cinq ans à partir de l’obtention dudit prix.

I. AUTORITÉ DU CONCOURS

  • Le comité du Concours se réserve le droit d’annuler une catégorie si le nombre de candidats est jugé insuffisant.
  • Le jury se réserve le droit de ne pas décerner un prix.
  • Le lauréat du Grand Prix OSM Manuvie sera choisi par le jury, dont la décision sera finale et sans appel.

PROGRAMME DE MENTORAT

Lors des dernières éditions du Concours, près d’une trentaine de musiciens de l’OSM ont généreusement accepté de servir de mentors aux concurrents des demi-finales et des finales du Concours. Cet encadrement permet aux jeunes musiciens participant aux épreuves de bénéficier du soutien et des conseils de musiciens professionnels, un heureux contact qui vient compléter cette expérience déjà enrichissante et formatrice qu’est le Concours OSM Manuvie.

 

Liste des mentors des éditions 2010 à 2015

Pierre Beaudry, trombone-basse solo

Marc Béliveau, violon

Denis Bluteau, flûte associé

Anna Burden, violoncelle associé

Serge Desgagnés, percussion solo

Russell De Vuyst, trompette associée

Marianne Dugal, deuxième violon solo associé

Michael Dumouchel, 2e clarinette et clarinette en mi bémol

Andrew Dunsmore, percussion

Sofia Gentile, alto

Dina Gilbert, chef assistante de l’OSM

Esther Gonthier, pianiste-répétitrice pour l’OSM

Luis Grinhauz, assistant violon solo

Neal Gripp, alto solo

Olga Gross, claviers

Mathieu Harel, basson associé

Amy Horvey, trompette

Austin Howle, tuba solo

Timothy Hutchins, flûte solo

Sylvie Lambert, violoncelle

Jacques Lavallée, assistant-timbalier et percussionniste (1990-2011)

Vivian Lee, deuxième trombone

Stéphane Lévesque, basson solo

Alison Mah-Poy, violon

Andrei Malashenko, timbales solo

Paul Merkelo, trompette solo

Dennis Miller, tuba solo (1989-2014)

André Moisan, saxophone solo et clarinette basse

Sylvain Murray, violoncelle

Pierre-Vincent Plante, cor anglais solo

Natalie Racine, alto

Alexander Reid, second violon solo

Richard Roberts, violon solo

Hugues Tremblay, percussion

Andrew Wan, violon solo

Ali Kian Yazdanfar, contrebasse solo

Alexa Zirbel, 2e hautbois

John Zirbel, cor solo