SERGE GARANT

SERGE GARANT

PARTENAIRE DE SAISON

garant

Né en

1929

Décédé en

1986

Œuvre au programme

Plages (1981)

Concert

22 février 2017

On peut affirmer sans hésitation que Serge Garant a été l’un des plus ardents défenseurs de la musique contemporaine au Québec. Après avoir étudié les rudiments de la composition auprès de Claude Champagne, Garant se rend en France, à l’automne 1951, où il suit pendant un an les cours d’analyse d’Olivier Messiaen, au Conservatoire national supérieur de musique de Paris. À cette époque, il découvre les plus récentes œuvres du répertoire contemporain et fait la connaissance des compositeurs Pierre Boulez et Karlheinz Stockhausen.

Serge Garant fut surtout connu en sa qualité de chef d’orchestre de la Société de musique contemporaine du Québec, dont il devient la figure de proue en 1966. Dévoué à la cause de la musique de son temps, il a milité pour élever les musiques canadienne et québécoise au niveau du répertoire international. Il a aussi fait connaître ces œuvres aux mélomanes par l’entremise de l’émission de radio « Musique de notre siècle », qu’il présenta sur les ondes de Radio-Canada pendant près de vingt ans, en plus d’occuper un poste de professeur de composition à l’Université de Montréal. Plusieurs compositeurs aujourd’hui actifs sur la scène musicale québécoise sont redevables à Garant de son enseignement, reconnu comme exceptionnel.

En tant que compositeur, Garant a laissé un corpus d’œuvres peu nombreuses, mais riche d’une qualité constante, chaque titre étant comme ciselé par cet orfèvre des sons. Marquée au sceau d’un esprit rigoureux, exigeant, et paradoxalement lyrique, la musique de Serge Garant fascine ceux qui s’accordent le temps d’en goûter les sonorités.

Plages est la dernière œuvre de Serge Garant. Composée à l’été 1981 suite à une commande de l’Orchestre des jeunes du Québec (OJQ), elle fut créée en novembre de la même année sous la direction du compositeur. En 2017, ce sera la troisième fois que l’OSM présente cette pièce.

D’une durée d’environ douze minutes, Plages alterne cordes et vents dans une atmosphère dépouillée. Les couleurs instrumentales que Garant dégage de ces groupes sont ici brumeuses et sombres, là tranchantes et vives. Lorsque le mouvement s’agite, la musique gagne en dramatisme, et cette expressivité se déploie en des gestes amples qui rompent avec le lyrisme d’ordinaire si pudique chez Garant.

Quelques-uns des compositeurs qui eurent le plus d’influence sur lui peuvent aussi être reconnus dans cette pièce. La rythmique de Messiaen, de même que son écriture pour cordes, ne sauraient passer inaperçues, alors que l’insistance sur certaines notes répétées rappelle Varèse. Notons, pour terminer, l’intervention régulière et chantante de la clarinette, qui se détache par moments du reste de l’orchestre, rappelant que Garant fut lui-même clarinettiste au cours de sa jeunesse !

Notes de Garant au sujet de Plages :

« Toute la matière est organisée à partir d’un « bloc » de cinq sons qui, par son renversement et des transpositions successives, engendre un réseau de hauteurs couvrant six octaves, avec, pour centre, le triton FA-SI.

En un seul mouvement, l’œuvre comprend cinq « plages » de temps musicaux, de couleurs orchestrales, où différentes facettes du matériau sont exploitées.

1- sur le bloc originel de cinq notes, dans le grave de l’orchestre, entrecoupé de silences ;
2- aux cordes, dans l’aigu, sur le renversement ; Transition ;
3- aux bois. Courtes cellules rythmiques toujours permutées ;
4- aux cordes. Nouvelle version rétrograde de la précédente, plus mélodique ;
5- à tout l’orchestre, tempo lent.
CODA- Reprises d’éléments des plages 1 et 3, les cordes choisissant librement diverses transpositions du bloc initial et disparaissant progressivement dans le silence.

Cette partition est sans doute la moins « abstraite » de toutes celles que j’ai signées. Et elle restera peut-être, dans ma production, une parenthèse. »

– Archives de Serge Garant, reproduite dans l’ouvrage de Lefebvre, p. 205.

Enregistrements

La musique de Serge Garant, Éditions Doberman-Yppan, 4 disques, 1992. (DO 133)

Serge Garant, Analekta, 1996. (AN 2 9804)

Littérature

BOIVIN, Jean (dir.). Circuit, musiques contemporaines, « Serge Garant », vol. 7, n° 2, 1997.

LEFEBVRE, Marie-Thérèse. Serge Garant et la révolution musicale au Québec. Montréal, Louise Courteau éditrice, 1986.