André Moisan

André Moisan

Clarinette basse et saxophone

André Moisan a commencé la clarinette… en cachette! En cachette de son père qui était lui-même clarinettiste à l’OSM. Une fois révélé au grand jour, son apprentissage de l’instrument s’est poursuivi au fil des ans avec Robert Crowley, Victor Sawa, Larry Combs, Karl Leister et Gilles Moisan, son père. Son premier concert avec l’OSM remonte à 1977; il assurait la partie de saxophone ténor dans Lieutenant Kijé de Prokofiev, sous la direction d’Andrew Davis. Il a façonné son plus beau souvenir musical lors de la récente tournée de l’OSM dans le Grand Nord québécois, en improvisant sur des contes japonais que Kent Nagano racontait aux enfants de Kuujjuaq. André Moisan voyage beaucoup en tant que soliste, tout en accordant importante croissante à la direction d’orchestre.

Site web :
www.andremoisan.com

Modèle d’instrument : Clarinettes en sib et en la Buffet-Crampon (Paris) R-13, cor de basset et clarinette de basset Buffet-Crampon Prestige, clarinette basse Buffet-Crampon Tosca, saxophones soprano, alto, ténor et baryton de marques Selmer et Yamaha

Ville d’origine : Montréal

Premier amour musical : La Fantaisie-Impromptu en do# mineur (Chopin)

Prix et bourses : Conseil des arts du Canada, Les amis de l’art, lauréat du Concours OSM

Compositeur favori : Brahms

Œuvre favorite : Parsifal de Wagner

Membre d’autres ensembles : Le quintette de jazz Inspirations, ainsi qu’un trio avec Jean Saulnier et Elvira Misbakhova

Récents enregistrements : Impressions, avec le quintette de Jazz Inspirations et Klezmer Dreams, avec le Quatuor Molinari et Jean Saulnier, tous deux sous étiquette ATMA

Intérêts : Le kayak, le vélo de montagne et le vélo à pneus surdimensionnés (fatbike)

Si vous pouviez jouer d’un autre instrument… : La guitare

Si vous n’aviez pas été musicien, vous auriez aimé être… : Comédien

Autres spécialités : Animateur et spécialiste en gestion du stress