Copié dans le presse-papier

L’OSM joue Rachmaninov et Amy Beach 2024-2025

Amy Beach s’affirme comme une compositrice d’envergure avec sa symphonie « Gaëlique », une œuvre qui rend hommage aux diverses cultures étasuniennes.

Présentateur de saison

La virtuosité pianistique de Rachmaninov était légendaire et elle transparaît particulièrement dans son Concerto no 3 avec lequel Marie-Ange Nguci, étoile montante du piano, fera ses débuts à l’OSM. S’inspirant des folklores irlandais, écossais et anglais, Beach rend hommage à la diversité des cultures étatsuniennes dans sa symphonie « Gaélique ». Avec cette œuvre aux teintes orchestrales chatoyantes, Beach s’affirme comme compositrice d’envergure.

Artistes

Orchestre symphonique de Montréal

Marie Jacquot, cheffe d’orchestre

Marie-Ange Nguci, piano

Œuvres

Sergueï Rachmaninov, Concerto pour piano no 3 en ré mineur, op. 30 (39 min)

Entracte (20 min)

Amy Beach, Symphonie en mi mineur, op. 32, « Gaélique » (41 min)

Durée totale100minutes