Copié dans le presse-papier

Quatre violoncelles 2024-2025

Explorez l’intensité émotionnelle des violoncelles à travers un programme captivant, mettant en lumière les raretés de Franchomme et les délices de Offenbach, enrichissant l’héritage de Chopin.

Présentateur de saison

À travers un florilège d’œuvres pour 2, 3 ou 4 violoncelles, laissez-vous émouvoir par le timbre velouté et l’intensité expressive de ces instruments. Ce séduisant programme propose quelques raretés telles les transcriptions de Franchomme qui accentuent la gravité et la profondeur des œuvres de Chopin. Quant à Offenbach, violoncelliste chevronné, il a laissé pour son instrument de délicieuses pièces qui gagnent à être révélées au public.

Artistes

Anna Burden, violoncelle

Tavi Ungerleider, violoncelle

Geneviève Guimond, violoncelle

Sylvain Murray, violoncelle

Œuvres

Anton Reicha, Trio pour trois violoncelles, extraits (10 min)

Max d’Ollone, Andante et Scherzo (10 min)

Frédéric Chopin et Auguste-Joseph Franchomme, Préludes, op. 28, extraits (11 min)

Franchomme, Trois nocturnes, op. 15 (15 min)

Frédéric Chopin, Sonate pour piano no 2 en si bémol mineur, op. 35 : III. Marche funèbre (arr. A. Franchomme, 8 min)

Jacques Offenbach, Adagio et Scherzo (14 min)

Durée totale70minutes

Anna Burden

Violoncelle solo associé de l'OSM

Violoncelle solo associée de l’Orchestre symphonique de Montréal depuis 2011, Anna Burden a joué aux États-Unis, au Canada et à l’étranger, en tant que soliste, chambriste et musicienne d’orchestre. Ses prestations en tant que soliste incluent des performances avec le Peninsula Music Festival Orchestra, le Washington Chamber Symphony, le Juilliard Orchestra, le Northwestern University Symphony Orchestra, l’Oak Park Symphony Orchestra, ainsi qu’avec les musiciens et musiciennes de l’Orchestre symphonique de Montréal. Originaire de Chicago, Anna Burden a étudié avec Hans Jensen, Joel Krosnick, Alan Stepansky, Richard Aaron, Darrett Adkins et Nell Novak. Elle est titulaire d’un baccalauréat de la Northwestern University, d’une maîtrise de la Juilliard School et d’un diplôme d’études professionnelles de la Manhattan School of Music. Elle joue sur un violoncelle fabriqué en 1929 par Carl Becker à Chicago.