Virée classique - Vendredi - Maison symphonique

1. Légende et poésie avec Marc Hervieux et Kent Nagano

1. Légende et poésie avec Marc Hervieux
et Kent Nagano

Maison symphonique de Montréal

Marc Hervieux, le charismatique ténor montréalais, interprétera Les Illuminations de Britten, un cycle de mélodies sur des poèmes de Rimbaud. Kent Nagano dirigera des extraits des suites 1 et 2 de Peer Gynt, musique illustrant le drame fantastique d’Ibsen. La richesse mélodique de ces suites leur a assuré un succès jamais démenti depuis leur création.

Présenté en collaboration avec   ici musique

Orchestre symphonique de Montréal

Kent Nagano, chef d’orchestre
Marc Hervieux, ténor

 

Britten, Les Illuminations, op. 18

 

Grieg, Peer Gynt, Suite pour orchestre nos 1 & 2, extraits

PRIX DES BILLETS

De 22$ à 45$*

VENDREDI 9 AOÛT 2019

18h30

Redirection vers la Place des Arts

Gagnez une paire de billets VIP pour le concert d’ouverture de la Virée classique
et rencontrez maestro Kent Nagano !

Achetez au minimum deux concerts de la Virée classique et courez la chance d’assister, en premières loges, au célèbre concert de l’OSM sur l’Esplanade du Parc olympique le 7 août prochain! Depuis l’espace Parterre, vous pourrez contempler la magie de l’Orchestre et même rencontrer son chef Kent Nagano lors du cocktail privé qui suivra.

Comment participer ? Rien de plus simple : en achetant deux concerts ou plus via osm.ca ou à la billetterie de l’OSM, vous serez automatiquement éligible pour le tirage des 10 paires de billets qui aura lieu le 1er août prochain**. Préparez-vous à plonger au cœur de la musique en transformant votre expérience de concert en une aventure tout simplement inoubliable!

* Valable seulement sur osm.ca et à la billetterie de l’OSM. Les achats sur le site web ou à la billetterie de la Place des Arts ne seront pas comptabilisés.
**Pour plus de détails, consultez les règlements du concours.
NOTE DE PROGRAMME

Benjamin Britten achève son cycle pour voix aiguë et orchestre à cordes Les Illuminations en 1939, peu après avoir quitté l’Angleterre pour les États-Unis et au début de sa longue et heureuse relation, tant musicale qu’intime, avec le ténor Peter Pears. L’œuvre met en musique dix poèmes en prose et en vers libres d’Arthur Rimbaud, rendant parfaitement le côté indomptable et bigarré des textes, avec leurs images noires, extravagantes et allusivement sexuelles.

Un compositeur américain, probablement Aaron Copland, a avoué ne pas savoir comment Britten avait osé écrire la mélodie d’Antique, qui se termine par le délirant « et je danse » sur le si bémol supérieur alors qu’altos et violoncelles résonnent comme une guitare géante! Being Beautous, le morceau le plus long du cycle, est dédié à Peter Pears, tandis que Parade, la marche hallucinée qui lui fait suite, fait entendre pour la troisième et dernière fois le mystérieux vers « J’ai seul la clef de cette parade sauvage », et le cycle se conclut de façon plus sereine par Départ.

L’année 1876 vit la création de la pièce Peer Gynt d’Henrik Ibsen avec la musique d’Edvard Grieg. Une partie de celle-ci fut publiée en deux suites d’orchestre en 1888 et 1893. Le compositeur considérait que le morceau le plus populaire de l’ensemble, Dans l’antre du roi de la montagne, empestait la vache et la Norvège profonde, tout en espérant que l’ironie en serait perçue. Quoi qu’il en soit, les Suites de Peer Gynt n’ont rien perdu de leur inaltérable charme et de leur fraîcheur contagieuse.

© Ariadne Lih
Traduction de François Filiatrault

POUR EN SAVOIR PLUS

Kent Nagano

Marc Hervieux

TÉLÉCHARGER LA BROCHURE