Ingrid Matthiessen

Ingrid Matthiessen

Premiers violons

Ingrid Matthiessen aurait volontiers appris le violoncelle, mais le prix de la location étant moins élevé, c’est le violon qui devait l’accompagner… Un choix gagnant, puisque quelques années plus tard, elle étudiait à Juilliard avec Sally Thomas et Szymon Goldberg. Plusieurs beaux souvenirs musicaux jalonnent sa mémoire, tels la prestation de l’OSM aux Nations Unies dans les années 1990, la fois où elle a joué à une célébration d’anniversaire pour Prince, ou encore sa participation à l’ouverture officielle du Limelight à New York en 1983. Sa première présence au sein de l’OSM remonte au 12 mars 1987.

Ville d’origine : Halifax

Institution d’études : Juilliard School of Music

Premier amour musical : Le Concerto pour violon de Beethoven

Prix et bourses : Conseil des arts du Canada, Nova Scotia Talent Fund, Chester Educational Foundation

Compositeurs favoris : Prokofiev, Bartók, Chostakovitch, Jean-Sébastien Bach

Œuvres favorites : La Symphonie no 5 de Prokofiev, les Variations Goldberg interprétées par Glenn Gould de Bach, La nuit transfigurée de Schoenberg, l’Octuor de Mendelssohn, le mouvement lent du Quintette pour violoncelle de Schubert

Récents enregistrements : La trame sonore d’Alegria pour le Cirque du Soleil

Intérêts : Les chevaux

Si vous n’aviez pas été musicienne, vous auriez aimé être… : Éleveuse de chevaux

Qu’aimeriez-vous ajouter? : J’aurais marché 500 km dans la neige pour pouvoir travailler avec David Bowie!