Michael Sundell

Michael Sundell

Contrebasson

À l’âge de 12 ans, Michael Sundell a commencé son apprentissage musical à la clarinette, avant que son professeur ne le convainque d’essayer le basson. Deux ans plus tard, il avait déjà la certitude qu’il voulait devenir instrumentiste dans un orchestre. C’était d’ailleurs un rêve pour Michael de jouer avec l’OSM, lui qui en écoutait fréquemment les enregistrements. Ses études l’ont mené dans les classes de William Winstead, Ben Kamins, Steve Basson, Dennis Michel et Norman Herzberg. Sa première fois avec l’OSM remonte à 2011, avec la Symphonie no 9 de Beethoven dans la toute nouvelle Maison symphonique. Michael Sundell garde un précieux souvenir de La valse de Ravel sous la baguette de Charles Dutoit en 2016 et qui a changé pour toujours la perception qu’il avait de cette pièce.

Ville d’origine : Cedarburg (Wisconsin)

Institutions d’études : College-Conservatory of Music à l’Université de Cincinatti et Shepherd School of Music de l’université Rice

Premier amour musical : La Symphonie no 2 de Sibelius

Compositeurs favoris : Richard Strauss, Ravel, Puccini, Prokofiev

Œuvres favorites : Le chevalier à la rose de Richard Strauss, les sonates et partitas pour violon seul de J. S. Bach, le Concerto pour la main gauche de Ravel

Intérêts : L’enseignement, la cuisine, les voyages, l’apprentissage de nouvelles langues, la lecture, relaxer avec sa femme et ses animaux domestiques

Si vous pouviez jouer d’un autre instrument… : Le piano jazz