Pierre-Vincent Plante

Pierre-Vincent Plante

Cor anglais solo

C’est alors qu’il effectue un stage avec le National Youth Orchestra que Pierre-Vincent Plante a su qu’il voulait vivre du métier de musicien d’orchestre. Boursier du Conseil des arts du Canada et des Amis de l’art, il remporte en 1974 le Concours OSM, et c’est peu après qu’il est engagé comme pigiste par l’Orchestre. Son plus beau souvenir lié à la musique n’est pas sur scène, mais en tant que spectateur du Concerto en sol de Ravel par Martha Argerich. En plus d’être musicien professionnel, M. Plante a étudié la réparation d’instruments et possède l’expertise pour réparer hautbois et cors anglais.

Modèle d’instrument : Laubin et F. Lorée de 1985

Ville d’origine : Montréal

Institutions d’études : Conservatoire de musique de Montréal et Conservatoire national supérieur de Paris

Premier amour musical : Le solo du Lac des cygnes de Tchaïkovski

Prix et bourses : Conseil des arts du Canada, Les Amis de l’art, lauréat du Concours OSM

Compositeurs favoris : J. S. Bach, Prokofiev

Œuvres favorites : Roméo et Juliette de Prokofiev et La passion selon saint Matthieu de J. S. Bach

Intérêts : L’aviation, la cuisine, les voyages

Si vous pouviez jouer d’un autre instrument… : Le violoncelle

Si vous n’aviez pas été musicien, vous auriez aimé être… : Pilote de ligne