ROBIN DES BOIS

BAL DES ENFANTS 2020

ROBIN DES BOIS

L’Orchestre symphonique de Montréal vous invite à vivre ou revivre les célèbres aventures de Robin des bois, dans un Spectacle musical créé à la Maison symphonique le 22 février 2020.

Sous la baguette de Kent Nagano, traversons la mystérieuse forêt de Sherwood aux côtés de Robin des bois (Jean-Francois Pronovost) et de ses fidèles compagnons : Petit Jean (Mathieu Quesnel), Sœur Tuck (Olivia Palacci) et Marianne (Cynthia Wu-Maheux). Avec eux, allons  rendre visite au Prince (Antonio Figueroa), au Shérif de Nothingham (Rémi-Pierre Paquin) et au baron, accompagnés de notre barde (Simon Beaulé-Bulman).

 

Ce guide pédagogique vous est proposé afin d’en apprendre davantage sur les œuvres musicales au programme et de découvrir les secrets des personnages!

Recommandé pour les 5 à 12 ans

 

LES PERSONNAGES

Petit Jean

Dans cette adaptation, nous retrouverons bien sûr Robin des bois, courageux et rusé;

Petit Jean, fort et dévoué corps et âme à Robin; Sœur Tuck (dans notre version c’est une sœur!), bonne vivante et pleine d’humour.

 

Tous trois vivent dans la célèbre Forêt de Sherwood, au cœur de l’Angleterre. Leur principale occupation est d’échafauder des plans afin de rendre aux pauvres les richesses volées par les puissants du royaume.

Au château, il y a Marianne, la fille du roi Richard, le bon roi disparu. Elle est secrètement l’amie de Robin des bois et sa bande.

Le Prince, l’oncle de Marianne, dirige le Royaume de manière autoritaire. Il n’a qu’une passion : les pièces d’or!

Il est assisté par Le Shérif de Nottingham, qui n’hésite pas à faire augmenter les impôts des pauvres gens.

Le Baron, noble par son titre et proche du roi, fera les frais d’une attaque de la bande de Robin.

Marianne

Entre ceux qui tirent les ficelles du pouvoir et les supposés brigands, d’après vous, qui sont les héros et qui sont les escrocs ?

L'HISTOIRE

Le Shérif

Alors que Robin et ses amis se préparent à piéger le prochain noble qui passerait par-là, le Prince et le Shérif rêvent de projets grandioses à faire financer par le peuple…

Ils sont interrompus par l’arrivée du baron, revenu à pied au château après s’être fait dépouiller de tout son argent, tandis que son cocher, lui, est rentré chez lui plus riche d’un gros sac de pièces d’or!

Le Baron exige du Prince qu’il fasse cesser définitivement les agissements de Robin en procédant à son arrestation.

Le Prince et le Shérif imaginent alors une ruse pour régler le problème. Ils organisent un concours de tir à l’arc au château, avec une récompense d’un million de pièces d’or! Marianne se dépêche d’aller prévenir ses amis. Elle sait que Robin voudra à tout prix participer à l’épreuve! Mais elle a beau expliquer qu’il s’agit en réalité d’une manigance et que l’objectif du Prince est de capturer Robin, les aventuriers décident de se déguiser et d’affronter le risque.

Les meilleurs archers du royaume s’alignent dans le but de décrocher le grand prix. Robin des bois et sa bande sont là aussi, à l’insu de tous… Mais, surprise, ils ne sont pas les seuls à s’être déguisés! En effet, un mystérieux personnage touche la cible en plein dans le mille et remporte le concours. Sous un large capuchon, c’est le visage triomphant de Marianne qui apparaît !

Devant l’enthousiasme unanime de la foule et la flèche menaçante de Robin des bois, le Prince est alors contraint de céder son trône ! Marianne prendra la relève et tentera de gouverner « autrement », en s’inspirant de la conduite exemplaire de son cher père disparu.

Robin, malgré les demandes insistantes de Marianne pour qu’il règne à ses côtés, refuse. Après tout, il faut bien qu’il surveille le pouvoir en place !

 

GUIDE D'ÉCOUTE

Voici quelques pistes d’écoutes et anecdotes sur les œuvres au programme du concert :

FRANZ SCHUBERT (1797-1828)
Symphonie no 9 en do majeur, D. 944, « La Grande » : IV. Allegro Vivace

Connue aussi sous le nom de « La Grande symphonie », cette Symphonie no 9 en do majeur de Schubert est la dernière du compositeur. C’est une œuvre ambitieuse et magistrale que les musiciens redoutent pour ses complexités techniques. Ici, tu peux entendre le 4e et dernier mouvement de la pièce. La vivacité de son tempo nous prépare à vivre de trépidantes aventures. C’est parti!

 

BÉLA BARTÓK (1881-1945)
Concerto pour orchestre : IV. Finale

Écoute bien le crescendo des premières mesures, juste après l’introduction des cuivres. Entends-tu comme la musique monte en puissance et en intensité sonore? Ce crescendo d’orchestre est soutenu par les timbales, ces instruments de percussion que le timbalier fait résonner à coups de baguettes appelées maillets, depuis le fond de l’orchestre.
Le plan de nos trois héros fonctionne à merveille. Le baron est pris au piège en mode ralenti comme dans un vrai film d’action!

 

GIUSEPPE VERDI (1813-1901)
Rigoletto : « Questa o quella »

As-tu remarqué qu’un soliste s’est ajouté à l’orchestre dans cet extrait ? Oui, il s’agit d’un chanteur : ténor ! Ici le prince interprète un air extrait de l’Opéra Rigoletto. Saurais-tu reconnaitre la langue dans laquelle il chante ?

Le savais-tu ?

Il existe plusieurs tessitures de voix pour femme et pour homme. Dans la classification des voix masculines, la voix ténor est aigüe et brillante. Viennent ensuite les tessitures baryton (grave) et enfin basse (très grave!).

BENJAMIN BRITTEN (1913-1976)
Matinées musicales, op. 24 : V. Moto perpetuo (Solfeggi e Gorgheggi)

Benjamin Britten est un compositeur britannique du XXe siècle. Sa pièce Matinées musicales est composée pour orchestre de type « bois par deux ». Cela signifie que les instruments de la famille des bois sont à chaque fois doublés : 2 flûtes, 2 hautbois, 2 clarinettes, 2 bassons. Amuse-toi à repérer ces instruments dans la vidéo mais attention, ça va vite !

JOSEPH HAYDN (1732-1809)
Symphonie no 104 en ré majeur, Hob.I:104, « Londres » : IV. Allegro spirituoso

Le savais-tu ?

Joseph Haydn, est un grand spécialiste de la symphonie : il en aurait composé 104 à lui tout seul ! Ses symphonies portent souvent des surnoms évocateurs. Apprécie le caractère enjoué du dernier mouvement de la « Symphonie de Londres », qu’il a composée lors d’un voyage en Angleterre. C’est aussi sa toute dernière symphonie !

CHRISTOPH WILLIBALD GLUCK (1714-1787)
Orphée et Eurydice : « Danse des furies »

Nous arrivons au moment crucial de l’histoire de Robin des bois : la compétition de tir à l’arc ! Sens-tu comme la musique tourbillonnante de Gluck amène le suspense et tient les spectateurs en haleine? Cette sensation est sûrement provoquée par le jeu virtuose des cordes. Mais qui remportera cette épreuve?

 

GEORGES BIZET (1838-1875)
Jeux d’enfants, 12. « Le Bal » (Galop. Presto),

 

Le savais-tu ?

L’œuvre Jeux d’enfants de Georges Bizet est une suite de douze petites pièces composées à l’origine pour piano à 4 mains. Ici, tu peux entendre la douzième pièce « Le bal », dans sa version arrangée pour orchestre en 1872, par Bizet lui-même.
 

Robin des bois, une légende inspirante !

La célèbre légende de notre cher brigand justicier ne date pas d’hier!

En effet, l’histoire de Robin des bois est née à l’époque médiévale en Angleterre, il y a environ 800 ans. À l’époque, les histoires et légendes étaient racontées à l’oral et s’inspiraient de faits réels. Un Robin des bois aurait-il alors véritablement existé ?

Au fil des siècles et jusqu’à aujourd’hui, de nombreuses adaptations de cette fable sociale ont vu le jour et sous différentes formes. D’abord en littérature (poésie, contes, romans), en musique (chansons, opéras) puis à l’écran aussi bien petit que grand (dessins animés, séries télévisées, cinéma).

Dans certains scénarios, Robin vole les riches pour s’enrichir égoïstement, tandis que dans d’autres, il est présenté comme un hors-la-loi agissant au profit des plus pauvres. Marianne s’appelle parfois Marion ou encore Mathilde. Quant au personnage de frère Tuck, il est incarné soit au masculin, soit au féminin, devenant alors sœur Tuck!

Quelques adaptations:

Voici une chanson du compositeur français Adam de la Halle inspirée de l’histoire de Robin des bois, datant du XIIIe siècle : Le jeu de Robin et Marion

Dans un autre genre, beaucoup connaitront sans doute la version de Walt Disney Productions, sortie en 1973. Cette adaptation s’inspire à la fois de la légende de Robin des bois et des histoires du Roman de Renart. C’est d’ailleurs à partir de ce recueil d’histoires qu’est née l’idée de donner des apparences animales aux personnages du film.

Nous sommes donc au Royaume des Animaux, Robin et Marianne sont des renards et Petit Jean est un ours. Dans cette adaptation, Robin est présenté en héros justicier, amoureux de la charmante Marianne, qu’il finira par épouser!

Plus récemment encore, nous retrouvons les péripéties du traditionnel Robin des bois – héros du peuple – dans un film d’aventure signé Otto Bathurst (2018).

En somme, des histoires de Robin des bois, il y en a eu à toutes les époques, pour tous les âges et tous les goûts !

 

JEUX DE CONNAISSANCE

Jeux 1

Teste tes connaissances!

Jeux 2

C’est toi le parolier!

En t’inspirant de la chanson à répondre de Sœur Tuck ci-dessous, écris tes propres paroles sur un sujet d’actualité ou qui te plait. Enregistre-la et si tes parents sont d’accord, envoie-la-nous!

Modèle :

 

1.

Robin des bois est bon

Bon comme un bon bonbon

Puissant comme un dragon

Brillant comme un faucon

 

2.

Petit Jean est très fort

Fort comme un bon roquefort

Puissant comme un condor

Brillant comme un castor

Jeux 3

Des personnages inspirants…

Quel est ton personnage préféré de l’histoire de Robin des bois?

Explique pourquoi en quelques phrases.

Jeux 4

Autre idée : Déguise-toi en Robin des bois!

Fabrique ta cape de Robin des bois « maison » et recrée ta propre histoire !