Scott Feltham

Scott Feltham

Contrebasse

La musique a toujours fait partie de la vie de Scott Feltham. Pendant sa jeunesse, il a appris tour à tour le piano, la contrebasse, le trombone, le tuba et l’orgue. À 17 ans, il jette son dévolu sur la contrebasse et poursuit des études avec Patricia Brine, Max Kasper, David Currie, ainsi que Brian Robinson à l’Université McGill. Pendant ses études, Scott Feltham se rappelle avoir entendu Martha Argerich jouer le Concerto pour piano no 1 de Beethoven avec l’OSM, dans un programme complété par Iberia. C’est à ce jour son plus beau souvenir musical! Il entend l’OSM pour la première fois en 1993 dans l’interprétation de la Symphonie no 5 de Mahler, sous la baguette de Zdeněk Mácal. Scott Feltham est reconnaissant envers Maestro Nagano pour les moments d’exception qu’il a vécus au sein de l’Orchestre, notamment la tournée dans le Nord-du-Québec en 2018 – dans un esprit d’échange avec les communautés autochtones –, le concert d’ouverture de la Maison symphonique – et notamment sa répétition générale où il a pu revêtir son kilt –, ainsi que le concert d’Halloween où tout l’orchestre était déguisé : le chef américain ne faisait pas exception, habillé en maître des arts martiaux!

Modèle d’instrument : William Forster (Angleterre)

Ville d’origine : Saint-John (Nouveau-Brunswick)

Premier amour musical : Les variations Goldberg (J. S. Bach)

Œuvres favorites : Les poèmes symphoniques de R. Strauss ainsi que les symphonies de Nielsen, Sibelius, Beethoven, Brahms, Chostakovitch, Mahler et Bruckner

Intérêts : Sa femme et ses enfants, son chien, l’enseignement et le bénévolat pour l’église

Si vous n’aviez pas été musicien, vous auriez aimé être… : Ingénieur, entrepreneur en bâtiment