Copié dans le presse-papier

Le romantisme transfiguré 2024-2025

Découvrez une nuit de passion et de mystère avec deux maîtres viennois du romantisme tardif, où les émotions se transforment en musique envoûtante, de Schoenberg à Johanna Müller-Hermann.

Présentateur de saison

Les deux œuvres au programme appartiennent au romantisme tardif, et leurs auteurs, tous deux viennois, ont étudié auprès d’Alexander von Zemlinsky. La nuit transfigurée de Schoenberg s’inspire d’un poème de Dehmel qu’elle traduit par une musique dramatique et passionnée. Quant à Johanna Müller-Hermann, très célèbre à son époque, c’est une musicienne à découvrir; ses œuvres possèdent une grande richesse harmonique et mélodique.

Artistes

Olivier Thouin, violon

Jean-Sébastien Roy, violon

Victor Fournelle-Blain, alto

Sofia Gentile, alto

Anna Burden, violoncelle

Sylvain Murray, violoncelle

Œuvres

Johanna Müller-Hermann, Quintette à cordes en la mineur, op. 7 (42 min)

Arnold Schoenberg, Verklärte Nacht [La nuit transfigurée], op. 4 (29 min)

Durée totale75minutes

Olivier Thouin

Violoniste

Natif de Joliette, Olivier Thouin est violon solo associé à l’Orchestre symphonique de Montréal depuis 2008. En tant que soliste, il se produit avec l’OSM, l’Orchestre Métropolitain, Les Violons du Roy, I Musici et l’Orchestre de chambre McGill. En récital et en musique de chambre, il collabore avec des artistes tels qu’Emanuel Ax, Marc-André Hamelin, Anton Kuerti et Ronald Brautigam. Il prend part aux festivals de Marlboro et de Tanglewood aux États-Unis. Au Canada, il joue régulièrement en musique de chambre avec le pianiste François Zeitouni, l’Ensemble Magellan et ses collègues de l’OSM. Olivier Thouin est diplômé du Conservatoire de musique de Montréal et a aussi étudié à Prague et Berne. Il remporte le Prix d’Europe en 1997 à Montréal. Il a été violon solo associé à l’Orchestre du CNA d’Ottawa (2004-2006), et a enseigné le violon, la musique de chambre et les traits d’orchestre à l’École de musique Schulich et à l’Université de Montréal. Olivier Thouin joue un instrument de 1978 de Sergio Peresson.

Victor Fournelle-Blain

Alto solo de l'OSM

Musicien polyvalent, le violoniste et altiste Victor Fournelle-Blain mène une carrière active de soliste, chambriste et musicien d’orchestre. Alto associé à l’Orchestre symphonique de Montréal, il enseigne également l’alto à l’Université McGill et les traits d’orchestre à l’Universtié de Montréal. Il étudie d’abord le violon au Conservatoire de musique de Montréal avec Johanne Arel, puis à la Yale School of Music avec Ani Kavafian, avant de se perfectionner en alto auprès d’André Roy à l’École de musique Schulich de l’Université McGill. Gagnant du Golden Violin Award 2014 de l’Université McGill, du Prix d’Europe 2012 ainsi que du deuxième prix du Concours OSM 2010, Victor Fournelle-Blain a été soliste invité de divers orchestres dont l’Orchestre Métropolitain et l’Orchestre symphonique de Longueuil. Violoniste du Trio Grand-Duc, il collabore régulièrement avec des musiciens de renom tels que Charles Richard-Hamelin, Andrew Wan et Brian Manker. Victor Fournelle-Blain joue actuellement sur un violon de Carlo Tononi et un alto de Jean-Baptiste Vuillaume généreusement prêtés par Canimex.

Anna Burden

Violoncelle solo associé de l'OSM

Violoncelle solo associée de l’Orchestre symphonique de Montréal depuis 2011, Anna Burden a joué aux États-Unis, au Canada et à l’étranger, en tant que soliste, chambriste et musicienne d’orchestre. Ses prestations en tant que soliste incluent des performances avec le Peninsula Music Festival Orchestra, le Washington Chamber Symphony, le Juilliard Orchestra, le Northwestern University Symphony Orchestra, l’Oak Park Symphony Orchestra, ainsi qu’avec les musiciens et musiciennes de l’Orchestre symphonique de Montréal. Originaire de Chicago, Anna Burden a étudié avec Hans Jensen, Joel Krosnick, Alan Stepansky, Richard Aaron, Darrett Adkins et Nell Novak. Elle est titulaire d’un baccalauréat de la Northwestern University, d’une maîtrise de la Juilliard School et d’un diplôme d’études professionnelles de la Manhattan School of Music. Elle joue sur un violoncelle fabriqué en 1929 par Carl Becker à Chicago.